Le temps danse

 

Le temps danse

comme une évidence

quand tes envies dansent

plus+ de cohérence

plus encore l'errance

moins ton corps est rance

 

Le temps danse

et s'étire à l'infini

loin des tendances

et des lubies d'une nuit

 

le temps s'étire et s'enroule

autour de toi

pour t'emmener dans une valse

entre toi et toi

une valse qui a mis le temps

de t’entraîner

t'as milles temps

pour tournoyer

tes idées

 

Loin du temps mort

et des idées noires

où le temps s'arrête

en avançant plus vite

vers ta fin en filant

vite

vers le néant

En te demandant

quelles traces, quelle traces

quelles traces tu laisses ?

Le monde est saturé

ta durée est limitée

Laisser des traces comme des restes de toi

comme des encombrements à un monde trop plein

laisser des traces comme des poussières de toi

des moments de poésie qui voleront en l'air

 

Le temps danse

quand tu danses avec

loin des tendances

 

Le temps danse

comme une évidence

quand tes envies dansent

plus de cohérence

plus encore l'errance

moins ton corps est rance

Tes mouvements créent des bulles d'oxygène

et des espaces pour toi

et celleux qui étouffent

nous dansons ensemble

dans cet appel d'air

quand notre ère n'est jamais souhaitée

quand il faut nous battre juste pour exister

quand il faut nous cacher

nous genrer

nous conformer

nous caser

dans des cases

dans des cages

sous nos rages.

 

Le temps danse

comme une évidence

quand je fais ce qui me fait vibrer

Le temps meurt

quand mon téléphone se met à vibrer

pour me rappeler

qu'il faut que

je

 gagne ma vie

pour ne pas perdre du temps

gagner sa vie

perdre du temps

gagner du temps

perdre sa vie

 

perdre l'envie

 

voler du temps

voler ma vie

voler mes envies

mon envie de voler

de danser

dans la cadence

sans carence

 

Juste un temps

juste à temps

juste : Attends !

Temps temps temps

tendu-e jusqu'à la moelle

tendu-e jusqu'à l'os

tendu-e les nerfs

entendu

 

Corps errance

cohérence

corps et lait rance

perle lactée de vieux lait

le laid du beau

 

Le bolet

champignon qui pousse dans les bois humides

C'est comme quand tu tousses

quand t'es trop timide

trop timide pour exister

trop timide pour te regarder

 

Le temps danse

comme une évidence

quand tes envies dansent

plus+ de cohérence

plus encore l'errance

moins ton corps est rance

 

Le temps danse

et s'étire à l'infini

loin des tendances

et des lubies d'une nuit

 

Dansons, danse, dansez,

Dans ces moments

le temps tourne

il ne reste plus qu'à danser

le temps danse

il ne reste plus qu'à tourner.

Et vivre (!)

dans ces moments de bulles

de vie aérée.